Guide Liga NOS 2020/21 – Moreirense FC

 Guide Liga NOS 2020/21 – Moreirense FC

Pour le lancement de cette nouvelle saison de Liga NOS, toute l’équipe de Golaço est heureuse de vous présenter son guide avec une présentation individuelle de toutes les équipes engagées dans cette édition 2020/21. Aujourd’hui, on évoque le cas du Moreirense FC.

Présentation de l’équipe

Après une 6e place fabuleuse en 2018 et une 8e place plus qu’honorable en 2020, le Moreirense FC semble petit à petit s’éloigner de sa lutte annuelle pour le maintien datant de sa remontée en 2014. Un projet qui a pris une toute autre envergure grâce aux derniers mercatos estivaux ambitieux et qui ont apporté clairement un surplus qualitatif à cette équipe, sous la houlette d’Ivo Vieira puis de Ricardo Soares. Ce dernier a récupéré l’équipe au cours de l’exercice 2019/20, ayant commencé la saison avec le Sporting da Covilhã, prenant ainsi la suite de Vitor Campelos malgré des résultats loin d’être catastrophiques. Ses débuts à lui à la tête du club de Moreira de Cónegos ont eux été compliqué (3 défaites et 1 nul lors de ses 4 premiers matchs) avant une victoire 5-1 sur la pelouse du voisin Gil Vicente qui lancera définitivement l’ère Soares.

Un entraineur qui a donc pris en charge son 3e club dans l’élite après une expérience mitigée à Chaves (2016/2017) et une ratée au Clube Desportivo das Aves (2017/2018). Lui qui a comme Luis Freire commencé sa carrière de coach à partir des divisions les plus obscures du football portugais semble être parti pour enfin s’installer durablement en première division après une saison sabbatique 2018/2019 qui semble lui avoir fait le plus grand bien, l’emmenant vers une première partie de saison 2019/20 réussie avec le Sporting da Covilhã et une deuxième partie séduisante en Liga NOS avec Moreirense. Une équipe en 4-3-3 qui a améliorée son processus défensif notamment à la perte du ballon en priorité avant de faire naître des dynamiques offensives plutôt intéressantes. La qualité du jeu dos au but et de remise de Fabio Abreu ainsi que le mouvement perpétuel entre les trios latéral/ailier/relayeur de chaque côté, proposant combinaisons dans le cœur du jeu mais aussi profondeur au niveau des ½ espaces ont été des éléments tactiques intéressants à souligner, notamment après la période de confinement. Une progression collective express symbolisée donc par la progression et la valorisation de Fabio Abreu. Attaquant moyen de deuxième division notamment sous les couleurs de Penafiel pendant plusieurs saisons, l’angolais a littéralement explosé la saison dernière, montrant une science de la surface impressionnante dans son positionnement constant et intelligent dans le dos de ses adversaires, ses appels/contre-appels et sa capacité d’anticipation alliée à un surprenant mais assassin sang-froid devant le but, notamment dans le jeu aérien.

En plus de la fin de saison impressionnante de Fabio Abreu, ce sont des joueurs comme Filipe Soares, Mateus Pasinato ou Abdu Conte qui ont montré une vraie progression et un réel accroissement de leur niveau. Néanmoins pour la nouvelle saison, Ricardo Soares espérait plus de renforts afin de viser plus haut que la 8e place obtenue la saison dernière. Un effectif qui a perdu du monde avec les départs du capitaine João Aurélio vers Chypre et de Bilel Aouacheria ainsi que le non prolongement des prêts de Luther Singh (prêté cette saison à Paços Ferreira), Gabrielzinho (de retour à Rio Ave) et Nuno Santos (prêté à Boavista). Un entraîneur contrarié qui voit par les arrivées un effectif qui c’est plus ajusté que réellement renforcé. Ricardo Soares comptera tout de même cette saison sur un renfort intéressant en la personne de David Tavares au milieu, un profil très conforme à son modèle de jeu. La seule certitude est que cette équipe reste équilibrée et compétitive sous condition que Fabio Abreu et Filipe Soares ne soient pas transférés d’ici la fin du mercato ! Le club de Moreirense est en tous cas bien loin de l’équipe extrêmement défensive d’une époque pas si lointaine, mais désormais intéressante dans ses choix entraîneurs, avec des marchés clairement identifiés pour son mercato (2e division portugaise, Brésil, prêts de joueurs en provenance des grands) et un club qui valorise désormais le jeu et ses joueurs.

Crédit : Moreirense FC

Objectifs de la saison

Comme on l’a dit, tout va dépendre de Fabio Abreu et Filipe Soares, le buteur et le créateur de cette équipe ! Avec eux et avec l’évolution positive depuis plusieurs mois de l’équipe de Ricardo Soares, Moreirense devrait de nouveau jouer la première partie du classement et toujours plus s’éloigner de la lutte pour le maintien. Sans eux, en attendant de voir par qui ils seront remplacés, il est logique d’être beaucoup moins optimiste.

Joueur à suivre : Filipe Soares

Il était déjà l’été dernier très étonnant de le voir signer à Moreirense même si le choix s’est avéré très payant. Il serait encore plus étonnant de le voir rester une saison de plus sous les couleurs vertes et blanches. Filipe Soares a continué de progresser après son excellente saison 2018/19 en Liga Pro (D2) sous les couleurs d’Estoril, réalisant des premiers pas en Liga NOS plus que convaincants. Puissant par sa conduite de balle, précis par la passe, occupant très bien l’espace entre les linges, capable de proposer en profondeur et intense au pressing, le joueur formé à Benfica est étonnement annoncé nulle part lors de ce mercato. Une saison de plus avec ce projet collectif qui progresse de mois en mois ne le fera pas stagner. On peut être réjoui de le voir rester encore en Liga NOS mais déçu de ne pas le voir se frotter déjà à un meilleur niveau dès cette saison, notamment avec les potentiels équipes portugaises engagées en cette saison en Ligue Europa …

Jeune joueur à suivre : Ibrahima

Impressionnant lors de son arrivée en janvier 2019 pour remplacer Loum en provenance de l’équipe B de Braga où il surnageait en deuxième division, l’international guinéen a vécu un exercice 2019/2020 très compliqué suite à des blessures en première partie de saison et la concurrence à son retour de Fabio Pacheco et Sori Mané. Mais lors de cette pré-saison, Ibrahima semble être monté légèrement dans la hiérarchie, retrouvant son niveau des débuts dans l’élite par des performances impressionnantes notamment face au Vitoria Sport Clube de Tiago Mendes. Fabio Pacheco semble partir avec de l’avance mais le milieu défensif guinéen, s’il confirme enfin son potentiel, proposera une concurrence féroce et une solution très intéressante au cours de la saison. Très complet, tant dans l’anticipation et le travail de récupération que dans la passe verticale et la conduite de balle, on espère qu’Ibrahima postulera comme l’un des jeunes joueurs à suivre cette saison en Liga NOS.

Matthieu Monteiro

Matthieu Monteiro

Etudiant ingénieur, 23 ans, sócio n°19287 du Sporting Clube Braga, fondateur du compte Twitter @ZoneSCBraga, passionné d'analyse vidéo, chroniqueur chez Golaço depuis 2019, ne jure que par les schémas de Paulo Fonseca et Eder en prolongation

Related post