Pedro Neto : L’éclosion d’un éternel sous coté

 Pedro Neto : L’éclosion d’un éternel sous coté

Formé au Sporting Clube de Braga, parti très tôt vers l’Italie et aujourd’hui épanoui du côté de Wolverhampton jusqu’à être le premier joueur né en 2000 à jouer et marquer avec la Seleção : retour sur le parcours de Pedro Neto, itinéraire d’un éternel précoce.

Pedro Lomba Neto est né le 9 mars 2000 au Portugal dans la ville de Viana do Castelo. Tout d’abord, il faut savoir que l’actuel ailier de Wolverhampton n’a pas commencé directement à jouer au football. En effet, sa première passion était le hockey sur patin. Cette passion provenait de son père qui a donc initié son fils au hockey à l’âge de 3 ans.

Très doué dans ce sport, il souhaite quand même jouer au football en même temps. Alors à l’âge de 10 ans, c’est dans sa ville natale qu’il commence à taper le ballon rond, dans son club du Sport Clube Vianense. Il y joue deux saisons puis il part dans l’autre club de sa ville, le Perspectiva em Jogo. Il y reste trois saisons et lors de sa dernière année, alors qu’il a l’âge de jouer en U13, il joue avec les U15 et marque près de 14 buts en 31 matchs joués.

L’ère Braga

A la fin de cette magnifique saison pour Pedro Neto, Braga décide de le recruter. C’est alors lors de la saison 2013/2014 que son aventure avec les guerriers du Minho commence et qu’il décide d’arrêter le hockey pour se consacrer essentiellement au football. D’ailleurs pour la petite anecdote, c’est son grand père qui lui conseil de faire ce choix.

Il commence à faire parler de lui très tôt à Braga : il se régale en U14, montre toute ses qualités sur n’importe quel terrain ; excellent dans les uns contre uns, puissant, rapide, provocateur, il détruit alors chaque défense.

Mais c’est lors de la saison 2016/2017 qu’il explose vraiment. Suivez bien : alors que c’est un U17, il joue dans exactement toutes les catégories de Braga (U17, U19, équipe B et équipe première). Le dernier en date à avoir réaliser cela au Portugal se nomme Cristiano Ronaldo.

En U17, il marque 17 buts en 24 matchs joués. Il est alors appelé pour la première fois en sélection du Portugal avec les moins de 17 ans en Décembre 2016. Sa saison est tellement bonne et il a une telle marge de progression, que le FC Barcelone est prêt à tout pour le recruter. Il avait d’ailleurs un pied et demi en Catalogne avant que le président de Braga, Antonio Salvador réussisse à conserver le jeune prodige en lui promettant de belles choses et en augmentant sa clause libératoire à hauteur de 20 millions d’euros.  Suite à cet épisode, il est alors surclassé au cours du mois d’Avril 2017 en U19. Mais bien trop fort pour cette catégorie, il lui suffit à peine d’un match pour montrer qu’il a le niveau pour jouer encore au-dessus

Il fait ses ainsi débuts en 2ème division Portugaise avec l’équipe B de Braga le 7 mai 2017 contre Porto B (défaite 3/2). Il rentre à la 57ème minute et à la 58ème minute, réalise une passe décisive pour … Francisco Trincão. La semaine suivante, il fait ses débuts en Liga NOS contre le Nacional. Abel Ferreira le lance à la 72ème minute, il remplace la légende Alan (beau clin d’œil du destin) et Pedro Neto marque déjà son premier but en Liga Nos à la 81ème minute. Il devient alors le plus jeune joueur de l’histoire de Braga à avoir marqué dans le championnat portugais. Les suiveurs du foot portugais sont tous unanime : on a face à nous un des plus gros cracks de notre football.

Son échec à la Lazio

La saison suivante, il réalise un seul match avec l’équipe principale contre Benfica au mois d’août avant d’être déjà, lors de l’été 2017, est transféré à la Lazio contre un montant de 17 millions d’euros. La saison 2017/2018 ne s’est pas bien déroulée pour Neto sur le sol italien. Pas une seule minute de temps de jeu en Série A. Il dispute seulement 10 matchs avec les U20 en marquant un petit but. Lors de la saison 2018/2019 il fait enfin ses débuts avec l’équipe première de la Lazio mais dispute seulement 5 matchs, en rentrant à chaque fois, dans les toutes dernières minutes de chaque rencontre. On se dit alors que ça y est, il va se perdre en Italie et qu’on va encore voir échapper un jeune talent. Mais fort heureusement, Wolverhampton est venu le « sauver ».

L’éclosion en Premier League

Lors de sa première saison en Angleterre il réalise 44 matchs et marque 5 buts. Il est même devenu un titulaire régulier des Wolves depuis le restart au mois de mai dernier. Et cette saison, il a commencé tous les matchs ! 9 matchs joués, 9 matchs en tant que titulaire avec un but à la clé.

Grâce à Nuno Espirito Santos et à toute la communauté portugaise de Wolverhampton, Pedro Neto montre enfin l’étendue de son talent à la planète football. Cela lui a permis de faire ses débuts avec les espoirs portugais et puis, comme toujours avec Pedro Neto, il lui faut peu de matchs pour montrer qu’il a le niveau au-dessus et c’est donc en toute logique que mercredi soir, il réalise son premier match avec la sélection principale du Portugal et qu’il marque son premier but lors de ce match (une habitude avec lui du coup).

Mais malgré tout, Pedro Neto n’est pas encore considéré comme l’un des plus grands cracks du monde. Par exemple au Portugal, on évoque souvent João Félix et Francisco Trincão pour parler de l’avenir de la Seleção, en oubliant parfois Pedro Neto. Quand on parle des futures stars de demain, même chose : On évoque des Sancho, Haaland, Vinicius, Foden et on ne cite quasiment jamais Pedro Neto (sachant que j’ai cité ici exclusivement des joueurs nés la même année que lui).

« Je dois être le meilleur dans ce que je fais, je dois donner le meilleur de moi-même » a-t-il déclaré en Mai 2019. Nul doute qu’avec une telle mentalité, Pedro Neto sera un jour reconnu comme l’un des tout meilleurs.

Alexandre Carvalho

Alexandre Carvalho

Related post