Guide Liga NOS 2020/21 – CD Santa Clara

 Guide Liga NOS 2020/21 – CD Santa Clara

Pour le lancement de cette nouvelle saison de Liga NOS, toute l’équipe de Golaço est heureuse de vous présenter son guide avec une présentation individuelle de toutes les équipes engagées dans cette édition 2020/21. Aujourd’hui, on évoque le cas du CD Santa-Clara.

Présentation de l’équipe

Le Clube Desportivo de Santa Clara a surement été l’équipe qu’on peut considérer comme la plus « sous-coté » du haut de sa 9e place la saison dernière. Une saison longue comme on le sait mais finalement relativement tranquille pour les hommes de João Henriques. L’entraîneur de 47 ans avait eu en 2018, comme Ivo Vieira, une deuxième chance en Liga NOS après être descendu avec Paços Ferreira, club qu’il avait pris en cours de saison. Une deuxième chance qu’il a parfaitement saisi du côté des Açores et du CD Santa-Clara fraîchement promu en première division ! 2 saisons, une 10e puis une 9e place, 42 puis 43 points, ce qui constitue un record dans l’échelon maximal du football portugais en termes de points et de places au classement pour Santa-Clara !

Une équipe très peu médiatisée (et à tort !) pour un football c’est vrai bien loin des idéaux que l’on se fait du “beau jeu” ! La fameuse confusion souvent faite entre le beau et le bon ! João Henriques a en effet proposé en fonction de la qualité première de ses joueurs une équipe très compétente sans ballon et dans la transition offensive : une équipe forte pour très bien contrôler la largeur, l’espace entre les lignes et la profondeur mais qui à la récupération du ballon, montra tout autant de qualité dans ce moment du match. Une équipe du Santa-Clara qui d’un point de vue plus global, a imposé toute la saison dernière un énorme défi physique à ses adversaires, dans le jeu mais aussi et surtout sur les coups de pied arrêtés ! Des attributs jugés « non sexy » par la majorité et qui pourtant contribuent tellement à la recherche de la diversité des problèmes pouvant être posés aux meilleures équipes de notre championnat. Une saison 2019/20 qui s’est terminé avec notamment une victoire 4-3 face à Benfica à l’Estadio da Luz après un scénario de fou et qui au niveau de la prestation des visiteurs, a parfaitement symbolisé le contenu dans le jeu évoqué. Une saison qui a en plus révélé et ainsi valorisé un nombre non négligeable de joueurs à un bon niveau tel que Fabio Cardoso, la révélation créative au milieu Lincoln et surtout Zaidu Sanusi, parti cet été pour 4 millions € vers le FC Porto. Un transfert qui permet de mettre un point d’orgue sur la stratégie du club de beaucoup prospecter directement en 3e division portugaise, le nigérian arrivé la saison passée en provenance de Mirandela tout comme l’actuel milieu de terrain Nêne, recruté en même temps à Fafe. Pour remplacer Zaidu, l’arrière gauche brésilien de 27 ans Mansur signe en provenance de l’Atlético Mineiro, auteur de sa première passe décisive lors du match inaugural en championnat et de la première victoire de la saison des açoréens face au Maritimo. Un match qui n’a vu que Mansur et le défenseur central vénézuélien Mikel Villanueva être alignés en ayant le statut de recrue, preuve de la relative stabilité de l’effectif.

Ainsi, João Henriques, après 2 saisons complètes et réussies quitte les îles, dans l’espoir d’une meilleure opportunité qui n’arrivera pas. Très critique d’ailleurs envers le Vitoria Sport Clube qui choisira l’inexpérimenté Tiago Mendes, il est donc remplacé par Daniel Ramos à la tête de l’équipe première du CD Santa Clara. Progression, stagnation ou régression ? C’est son expérience avec le CD Santa Clara en 2016 avec 7 victoires en 8 matchs qui le propulsera à la tête du Maritimo, qualifiant le club de madère cette saison là pour le tour préliminaire d’Europa League. On peut au moins reconnaître une certaine cohérence en termes de profil d’entraîneurs de la part des dirigeants de Santa Clara, espérant retrouver le Daniel Ramos de son temps au Maritimo et non celui de ses 3 dernières expériences à Chaves, Rio Ave et Boavista.

Crédit : CD Santa-Clara

Objectifs de la saison

Il serait peu ambitieux pour le club des Açores de ne pas viser aussi bien que les deux dernières saisons : c’est-à-dire un maintien obtenu relativement rapidement et une place dans la première partie du classement. Cependant, on peut aussi clairement se demander si cette équipe qui a relativement peu changé lors de ce mercato peut réellement donner plus, surtout avec ce changement d’entraîneur qui semble assez horizontale en termes d’idées et de procéssus.

Le joueur à suivre : Carlos Junior

L’un des joueurs phares du secteur offensif de Santa-Clara notamment en fin de saison dernière ! Le brésilien avait déjà pointé le bout de son nez à Rio Ave lors de la saison 2018/2019 mais c’est bien dans les Açores qu’il s’est totalement exprimé avec 7 buts et 5 passes décisives en 34 matchs de Liga NOS (9 buts et 6 passes décisives en 39 matchs TCC). Un joueur fiable donc, qui a participé à tous les matchs de son équipe en championnat la saison dernière et qui a des caractéristiques qui correspondent parfaitement au jeu de transition des açoréens : capacité à jouer sur le côté mais aussi devant aux côtés d’un joueur référence (Thiago Santana la plupart du temps), Carlos Junior se distingue par sa relative vitesse, sa recherche de la verticalité par la conduite de balle et la profondeur et qui a surtout a un sens du but et du positionnement dans la surface assez intéressant. Un attaquant pas avare d’efforts dans le pressing qui à cause de l’irrégularité dans les stats de l’avant-centre principal de cette équipe Thiago Santana, a tout pour être cette saison le joueur majeur dans le secteur offensif du Santa Clara.

Le jeune joueur à suivre : Lincoln

Comme Filipe Soares du côté de Moreirense, Lincoln fait partie des jeunes joueurs dont aucun intérêt lors de ce mercato n’a été reporté. Très étonnant pour ces garçons de 21 et 22 ans respectivement qui ont démontré la saison dernière qu’il avait pourtant déjà le niveau pour d’autres cieux. Le brésilien, considéré il y a quelques années comme l’un des plus grands espoirs du Grémio, a déçu avant de rejoindre le Portugal et s’imposer comme un élément majeur au milieu dans l’équipe de João Henriques. Capable de jouer autant au milieu que sur les ailes, c’est dans l’axe que Lincoln s’est le plus exprimé par son excellente qualité de passe, sa vision du jeu et sa prise de décisions, accélérant drastiquement par sa présence les projections offensives de son équipe sans parler de sa qualité technique et de dribble dans les espaces réduits. Lincoln est peut-être dans notre catégorie “Jeune joueur à suivre”, s’il reste une deuxième saison, il y a de forte de chance qu’il soit, et d’assez loin, le joueur de plus important de cette équipe !

Matthieu Monteiro

Matthieu Monteiro

Etudiant ingénieur, 23 ans, sócio n°19287 du Sporting Clube Braga, fondateur du compte Twitter @ZoneSCBraga, passionné d'analyse vidéo, chroniqueur chez Golaço depuis 2019, ne jure que par les schémas de Paulo Fonseca et Eder en prolongation

Related post