Daniel Bragança, enfin l’éclosion au Sporting ?

 Daniel Bragança, enfin l’éclosion au Sporting ?

Les supporters du Sporting le réclament depuis quasiment 2 ans. Après 14 ans de formation, car oui Bragança est arrivé tout jeune au Sporting (à l’âge de 7 ans), ce dernier va vraisemblablement jouer ses premières minutes en A.

En effet après avoir était prêter 6 mois à Farense au cours de la saison 2018/2019 et ensuite prêter cette fois ci une année entière la saison précédente à Estoril, le jouer fraichement élu meilleur jeune joueur de la deuxième division portugaise semble avoir les faveurs de Ruben Amorim et de la direction (récente prolongation de contrat jusqu’en 2025) Mais la question que l’on peut se poser c’est : Va-t-il réussir à s’imposer dans le système de l’ancien entraineur de Braga ?

On le sait, Ruben Amorim joue essentiellement en 343, c’est-à-dire qu’il joue avec 3 défenseurs centraux, 5 milieux dont 2 pistons qui sont collé à la ligne et « seulement » deux joueurs dans l’axe (au milieu) et ensuite 3 attaquants. Problème : Daniel Bragança n’a jamais joué dans ce genre de système et dans un milieu à deux.

En effet ce dernier a été formé en tant que numéro 6, que l’on aime bien appeler « Regista », c’est son poste de prédilection (c’est lui-même qui le dit) car il peut avoir le jeu devant lui et forcément après toutes ces années de formation c’est à ce poste il s’y sent le plus à l’aise. MAIS les prêts à Farense et Estoril lui ont fait énormément de bien car dans le premier club cité il à jouer en tant que milieu relayeur dans un 433 et à Estoril il a carrément joué numéro 10 dans un 4231. Ces deux prêts lui ont permis de devenir un peu plus polyvalent et d’élargir ses compétences.

Effectivement, le jeune joueur de 21 ans à toujours jouer comme un joueur d’expérience. La tête toujours relevée, essayant de comprendre ce qu’il se passe autour de lui, un QI foot hyper élevée, il sait très bien se situer dans les espaces où il aura du temps pour recevoir le ballon et prendre la meilleure décision. Bragança fait partie de ces milieux de terrain un peu frêle physiquement et pas très rapides mais dont la principale qualité est l’intelligence de jeu. Un de ces milieux qui recherche toujours les bons espaces et qui voient tout avant les autres.

Daniel Bragança est un joueur agile techniquement avec une grande vision du jeu, très bon également dans tout ce qui est jeu de passes, court ou long. Un joueur qui joue, qui se rend sans cesse disponible, et surtout fait jouer les autres, il a donc besoin d’un collectif bien huilé pour rayonner. Un joueur qui préféré donc jouer un football de position plutôt que de transition. Enfin bref le ballon est content lorsqu’il arrive au niveau des pieds de Bragança et pour nous, spectateur c’est un régal de voir jouer ce genre de joueur.

Le seul point négatif du jeune lionceau c’est qu’il manque d’intensité, ce n’est pas le genre de joueur qui fera de grandes courses à haute intensité pour ouvrir un espace, il préfère clairement attendre le ballon et le recevoir dans les pieds. Autres points négatifs : il doit encore nettement s’améliorer défensivement, surtout au niveau de la récupération. Sur le plan du pressing, je trouve qu’il s’est amélioré surtout depuis son passage en deuxième division. Ce passage en 2ème division lui a fait énormément de bien car c’est un championnat assez physique, avec beaucoup de rythme et Bragança à fait bonne figure.

Pour répondre à la question initiale. Oui Daniel Bragança aura sa chance, malgré la forte concurrence a son poste (même s’il part avec un avantage car il est gaucher alors que les autres milieux sont, mis à part Rodrigo Fernandes, droitier), avec le nombre de match que jouera le Sporting (si qualification en Europa League il y a) et surtout beaucoup de match rapproché, je pense alors que Braganca aura pas mal de temps de jeu. De plus on à vue lors de la pré saison que Ruben Amorim affectionne le fait d’avoir un gaucher et un droitier au milieu du terrain, le gaucher qui joue axe droit et le droitier qui joue axe gauche. En effet le fait d’avoir ses « faux pieds » cela permet de trouver plus rapidement des diagonales dans les demi-espaces et ainsi prendre à contre-pied les adversaires.

Pour répondre à la deuxième question :  Si le Sporting arrive à imposer son style de jeu, un football basé sur la possession du ballon et surtout que les joueurs « protègent » Bragança, pour que celui puisse s’exprimer dans les meilleures conditions, alors oui je pense personnellement qu’il a tout pour réussir à s’imposer.

A noter également que chaque match à sa vérité, chaque adversaire est différent, il donc très probable que l’on voit Bragança face à des équipes qui vont bétonner, et vice versa il est peu probable que l’on voit ce magnifique joueur quand Sporting affrontera une très grosse équipe et que donc ils devront défendre quasiment tout le match.

Gamin il est arrivé sur la pointe des pieds à Alcochete car il avait peur, son père le forçait même à aller s’entrainer (et on le remercie). Quelques années plus tard, et après avoir était capitaine dans toutes les équipes de jeune, il est temps pour Daniel Braganca d’exploser au plus haut niveau.

Photo : sporting.pt / Correio do Ribatejo

Alexandre Carvalho

Alexandre Carvalho

Related post