Le 4-4-2 d’Artur Jorge et la performance de Paulinho face à Paços Ferreira

 Le 4-4-2 d’Artur Jorge et la performance de Paulinho face à Paços Ferreira

Quatrième coach de la saison, Artur Jorge a parfaitement commencé son aventure avec l’équipe première du Sporting Clube de Braga avec 2 victoires en 2 matchs et 9 buts marqués pour seulement 1 but encaissé. En se basant sur le dernier match de Braga face à Paços Ferreira, retour sur les changements tactiques apportés.

Face à l’une des équipes les plus en forme depuis la reprise du championnat, sous la pression d’un Sporting et d’un Rio Ave vainqueur plus tôt lors de cette 31e journée, le SC Braga se présentait sur les terres de Paços Ferreira pour le 2e match sous la direction d’Artur Jorge. Une victoire 5-1 et un triplé de Paulinho plus tard, il est maintenant plus facile d’identifier concrètement les changements et nuances apportés par l’ancien capitaine du Sporting Clube de Braga.

Au niveau de la composition d’équipe, la vraie surprise n’est pas le retour dans le XI de Ricardo Esgaio revenu de suspension mais bien la titularisation de Fransergio à un poste plus avancé, entre le 10 et le 9 et demi, remplaçant Rui Fonte sur la feuille de match tout en conservant donc le double pivot André Horta – João Palhinha, très performant sur les 2 premiers matchs de l’ère Artur Jorge. L’objectif est de mettre en évidence premièrement la nouvelle organisation du Sporting Clube de Braga tout en mettant en avant la performance de Paulinho au-delà de son triplé tout au long des différents extraits vidéos.

Crédit: SC Braga

En termes de systèmes, il y a un vrai changement qui est le passage en 4-4-2 avec l’ajout d’une référence offensive devant aux côtés de Paulinho (Rui Fonte face à Aves, Fransergio face à Paços Ferreira) avec un rôle entre le 10 et le 9,5, ce qui a légèrement désaxé Ricardo Horta et Francisco Trincão mais alternant toujours un positionnement à la fois sur la largeur et dans les ½ espaces.

Crédit : Sofascore

Artur Jorge a aussi particulièrement insisté sur le double pivot André Horta – Palhinha sur ses deux premiers matchs. Le cadet des frères Horta à retrouver un rôle dans un double pivot qu’il avait connu lors de sa première saison à Braga sous les ordres d’Abel Ferreira : très libre pour organiser le jeu, n’hésitant à décrocher entre les centraux pour apporter sa qualité de passe et sa vision du jeu à la relance avec la liberté d’utiliser ses capacités de conduite de balle pour casser les lignes adverses. On note aussi un principe très similaire entre l’équipe U19 d’Artur Jorge et maintenant son équipe première : la volonté d’avoir l’ailier à l’opposé très axial, cherchant à se rapprocher des autres joueurs créatifs entre les lignes et libérant l’espace pour le latéral à l’opposé qui se projette.

Sous pression, le Sporting Clube de Braga a démontré pas mal de variété : le double pivot et notamment André Horta se positionne derrière la première ligne de pression adverse mais l’objectif et surtout d’ouvrir les lignes de passe pour trouver directement un joueur offensif et notamment Fransergio et Paulinho, les 2 références offensives, deux joueurs forts dos au but pour conserver et orienter (principe déjà très présent avec Ruben Amorim). Des attaquants trouvés par les airs ou par le sol grâce à la qualité de relance de David Carmo. On note aussi toujours la projection de Ricardo Esgaio, latéral à l’opposé du début de la construction.

Même s’il a un rôle beaucoup plus mobile dans ses décrochages et déplacements, en organisation défensive, Fransergio constitue bien la première ligne de pression des rouges et blancs aux côtés de Paulinho. Un 4-4-2 qui défend en zone parfaitement identifiable.

Enfin, en transition offensive, une action ici qui met en évidence de nouveau toute la qualité de Fransergio et Paulinho dos au jeu pour jouer en appui-remise et trouver le 3e homme avec Horta comme 4e homme, celui qui attaque l’espace libre entre le central et le latéral adverse.

Une équipe qui a certes affronté des équipes d’un bien plus faible calibre depuis l’arrivée d’Artur Jorge. Mais le 4e entraîneur de la saison de Braga semble avoir redonner un sentiment de confiance à son équipe qui s’est très bien adaptée aux quelques changements tactiques et d’organisation apportés tout en conservant les la grande majorité des principes travaillés ces dernières saisons.

Matthieu Monteiro

Matthieu Monteiro

Etudiant ingénieur, 23 ans, sócio n°19287 du Sporting Clube Braga, fondateur du compte Twitter @ZoneSCBraga, passionné d'analyse vidéo, chroniqueur chez Golaço depuis 2019, ne jure que par les schémas de Paulo Fonseca et Eder en prolongation

Related post