Rodrigo Gomes, 17 ans et déjà dans l’élite

 Rodrigo Gomes, 17 ans et déjà dans l’élite

Présentation du plus jeune joueur ayant évolué en Liga NOS cette saison, symbole de la génération « Cidade Desportiva » du Sporting Clube de Braga, considéré comme le prochain “Trincão” par Antonio Salvador.

Le 3 octobre dernier, les téléspectateurs du duel de la 3e journée entre Tondela et Braga ont pu assister en fin de match à un petit évènement : celui de l’entrée en jeu du côté du Sporting Clube de Braga de Rodrigo Gomes, 17 ans, né en 2003, et qui a donc fait ses débuts professionnels sous les couleurs de son club formateur ! Il succède donc à son coéquipier en sélection de jeune Joelson Fernandes, né aussi en 2003, qui avait ses débuts au Sporting en fin de saison dernière ! Nouveau symbole d’une génération qui, contrairement à David Carmo et Francisco Moura nés tous les deux en 1999 et qui étaient aussi présents sur la pelouse face à Tondela, a entièrement connu tout au long de son processus de formation le centre de formation de Braga ouvert depuis 2017, des U15 jusqu’à aujourd’hui ! Mais quel est le profil de cet adolescent qui a tapé dans l’œil de Carlos Carvalhal ?

Comportement et Caractéristiques

Rodrigo Gomes est sur le papier un ailier droit assez classique, droitier mais d’une efficacité en jeune redoutable. Doté d’une pointe de vitesse considérable pour déborder, dribbler sur son côté droit, faire les différences en 1 contre 1 et ensuite être capable de centrer vers à peu près toutes les zones de la surface (au premier poteau, au deuxième poteau et en retrait), le jeune homme de 17 ans a écrasé le championnat U17 avec Braga la saison passée. Démontrant même qu’il avait surement déjà le niveau pour évoluer plus haut, en U19, à cette époque là. Auteur de 10 buts en 24 matchs d’un championnat interrompu en cours de saison, il a ainsi démontré une vraie progression au niveau de la finition, marquant de nombreux buts, toujours depuis la droite et avec donc un angle parfois plus difficile à trouver par rapport à un droitier sur le côté gauche, ce qui ne l’a absolument pas empêché d’être efficace dans la surface adverse.

Mais l’une de nos marottes par rapport aux jeunes est souvent ce côté « physique » parfois trompeur et donc une interrogation qui pouvait s’appliquer avant cette saison à Rodrigo Gomes. Mais celui-ci a été intégré en U23 cette saison sous les ordres d’Artur Jorge qui dans son 4-4-2, a décidé de lui trouver un tout autre positionnement qui lui a parfaitement réussi. Comme avec Felipe Borges en U19 et Galeno en équipe A la saison dernière, l’entraineur portugais a décidé d’aligner Rodrigo Gomes devant, dans la ligne de 2 attaquants aux côtés de l’avant-centre référence Yan Saïd. Un nouveau positionnement, tel un 9,5, avec des repères différents qu’il a su parfaitement apprivoiser : mouvements complémentaires avec Yan Saïd qui lorsqu’il décroche, lui cherche constamment dans l’espace en profondeur mais au niveau du couloir central maintenant, avec de nombreux appels entre le central et le latéral adverse et avec un sens du but tel un joueur axial qui s’est développé. Il faut ainsi souligner la nouvelle problématique qui lui est proposée cette saison dans une position loin de sa zone de confort afin de lui poser de nouveaux problèmes, répondant par une bonne capacité d’adaptation vis-à-vis du schéma nouveau d’Artur Jorge.

Défensivement, c’est un garçon qui par ses capacités physiques réalise très facilement les efforts pour se replacer sur son côté et aider son latéral et qui dans le futur, pourrait être une arme importante dans le pressing par sa capacité à répéter les efforts et à accélérer intensément sur le porteur.

Aspects à améliorer ou corriger

L’axe d’amélioration majeur de Rodrigo Gomes (et pas un des moindres) est clairement sa capacité à varier son jeu en attaque placée. C’est un joueur qui a ce moment du match n’a tendance qu’à partir de la largeur pour proposer en profondeur. Il a avant cette saison toujours était placé dans sa zone de confort (le couloir droit) où il fait des différences monumentales mais n’a jamais était poussé à chercher de temps à autre à venir un peu plus proposer dans le couloir central, entre les lignes du milieu et de la défense adverse, dans un espace où la densité est plus importante. Son nouveau positionnement en U23 est certes plus axial mais son rôle reste néanmoins de beaucoup chercher la profondeur et de souvent proposer sur la largeur.

Opinion & projection

Ses premiers matchs vis-à-vis de son nouveau rôle avec l’équipe U23 sont très encourageants et rassurants sur sa capacité à comprendre un nouveau poste, à s’adapter ainsi à des nouvelles dynamiques très bien identifiées et à s’intégrer à un nouveau groupe qui était très soudé collectivement la saison dernière en U19 tout en continuant à maximiser ses qualités. S’il démontre à ce niveau supérieur autant de facilités à éliminer ses adversaires par sa vitesse et ses dribbles et à prendre toujours aussi bien la profondeur dans le bon timing tout en améliorant sa capacité à jouer et à combiner dans des zones plus axiales, alors il a tout pour être la nouvelle figure très importante de la formation du Sporting Clube de Braga déjà à moyen terme en équipe première.

Matthieu Monteiro

Matthieu Monteiro

Etudiant ingénieur, 23 ans, sócio n°19287 du Sporting Clube Braga, fondateur du compte Twitter @ZoneSCBraga, passionné d'analyse vidéo, chroniqueur chez Golaço depuis 2019, ne jure que par les schémas de Paulo Fonseca et Eder en prolongation

Related post